La VIS Foundation est présente en Amérique Latine, Afrique, Asie et Europe. En particulier dans ces pays :

Europe

europe
Concrètement en Italie, la VIS Foundation englobe dans son réseau importantes institutions.

«Fondazione Cirino La Rosa», située dans le quartier de banlieue San Giorgio – Librino de la ville de Catane. Cette fondation vient en aide aux besoins des enfants et des garçons, en leur donnant assistance et éducation de qualité, là où la mafia, la criminalité et la pauvreté ont créé des noyaux de grave malaise social.

“Casa di tutte le genti” de Palerme, dans le quartier de la Ziza, un des plus défavorisés de la ville. Ce centre accueille environ 50 enfants provenant de milieux de conflits familiaux, d’exclusion sociale ou de pauvreté extrême. Beaucoup de ces enfants sont des enfants extracommunautaires. Il offre un parcours ludique-éducatif-formatif géré par des femmes immigrées à l’appui de la parentalité qui prépare les mineurs à la reinsértion complète dans la société.

Operazione Guadagna : dans le quartier de Guadagna à Palermo, en collaboration avec les ¨Missionnaires de la Charité¨ nos volontaires distribuent entre la population plus pauvre de la zone, chaque semaine de la nourriture, des vêtements, des meubles et d’autres donations.

Parroquia Santa Lucia alla Sala : dans le quartier connu comme ´Piagge, quartier lequel a le plus grand besoin d’aide dans toute Florence, nos volontaires collaborent mensuellement avec des donations de nourriture entre les familles plus pauvres de la zone.

Mission ‘Le Piagge’ : en collaboration avec les ¨Missionnaires de la Charité¨, avec leur centre situé dans cette zone de la périphérie de Florence, nos volontaires aident en nécessite scolaires des enfants les plus pauvres, ils aident aussi avec des aliments et couches pour faire face aux urgences humanitaires du quartier.

Communauté Éducative pour mineurs « Stella del Cammino » (Étoile du Chemin) : elle se trouve dans la périphérie de Rome et accueille des personnes mineures exclues de la société. Grâce à un ac-cord avec l’Università Europea di Roma (Université Européenne de Rome), nous soutenons aussi ce centre depuis l’année 2015 avec un groupe de volontaires.

Urgence tremblement de terre 2016 : notre fondation a envoyé des dons aux centres de Caritas (Se-cours Catholique) des diocèses de Rieti et de Ascoli Piceno pour soutenir dans leurs besoins les plus urgents les sinistrés du tremblement de terre qui a frappé le centre de l’Italie en août dernier.

Institut ‘Centre Solidaire de la paroisse Notre-Dame de Lourdes’. Au cœur du quartier de La Zisa, l’un des quartiers les plus défavorisés de la ville de Palerme, notre fondation collabore avec cet insti-tut par des dons de nourriture, de vêtements et de divers autres biens de première nécessité pour les familles les plus pauvres de la zone.

Communauté éducative pour enfants mineurs « Père Annibale di Francia » ou communauté « Anto-niano ». Ce centre accueille à la périphérie de Florence orphelins et enfants en marge de la société, ainsi que des mères seules qui y vivent avec leurs enfants. Notre fondation fait don de nourriture, vêtements et autres biens dont a besoin le Centre.

Centre de solidarité du quartier de Picanello à Catane en Sicile, plus particulièrement sur la paroisse « San Giuseppe in Ognina ». Le centre distribue chaque semaine de la nourriture aux familles les plus en nécessité, et offre des conseils psychologiques, médicaux et professionels en de secteurs variés

En Espagne, la VIS Foundation soutient deux oeuvres qui s’engagent au service des enfants et des jeunes les plus pauvres ou provenants d’un milieu socialement défavorisé et qui font partie de notre réseau international:

Residencia Infantil Emmanuel”: elle se trouve dans la banlieue de Barcelone, plus précisément dans la municipalité de Sant Just Desvern. Elle accueille 12 enfants et jeunes, beaucoup d’entre eux sont des enfants d’immigrés. Cette institution offre, dans un milieu familial, formation, accueil et éducation aux personnes defavorisées. Le RIE aide les enfants dans tous les aspects de leur vie (nourriture, vêtements, éducation, consultation psychologique, éducation civique, socialisation, etc.) pendant que leur contexte de provenance leur permet d’être réinserés dans la société. Notre organisation les appuie à travers l’action de nos bénévoles et une aide humanitaire de première nécéssité.

“Centre d’Accueil “San José de la Montaña” qui a son siège à Barcelone. Le centre accueille 60 enfants qui vivent dans un milieu defavorisé et en risque d’exclusion social. Il est géré par la Congrégation “Madres de los desamparados y san José de la Montaña”. La VIS Foundation les soutient avec des bénévoles et des ressources financières destinées à la formation integrale des mineurs.

À Madrid, nous avons signé un accord avec l’Université Francisco de Vitoria pour que de jeunes étudiants puissent s’engager à développer un service social à travers notre organisation dans les centres des Missionnaires de la Charité de la capitale espagnole, concrètement à la « salle à manger pour les pauvres » (banque alimentaire régie par les missionnaires) et à un centre d’accueil aux jeunes atteints du SIDA.

Bosnie-Herzégovine: depuis 2016, notre fondation soutient un projet humanitaire dans ce pays des Balkans grâce à un accord avec l’organisation “Jeunesse Missionaire” de Padoue (Italie). L’aide hu-manitaire qu’apporte VIS Foundation consiste principalement en biens alimentaires et en biens de première nécessité, lesquels sont distribués à des centaines de familles pauvres de la région de Ljubuski Humac et à des réfugiés.

En Amérique Latine

europe
En Brésil, dans les banlieues de la mégalopole de Sao Paulo, la VIS Foundation a une école « Mao Amiga » dans une des « favelas » les plus indigentes de la ville. L’institution compte sur plus de 400 élèves de la maternelle au collège.

En Mexique, un des pays les plus frappés de la violence du narcotrafic, notre réseau aide et offre consultation à 23 centres : 12 dans la capitale, 10 dans l’Estado de México et 1 en Monterrey (Nuevo Léon) qui comptent presque 2000 enfants. Ces centres déroulent leur engagement humanitaire soit dans les centres d’accueil soit dans les écoles pour les plus pauvres.

En Salvador, nous gérons l’école « Mano Amiga San Antonio » dans le département La Paz. Nous offrons école et d’autres activités éducatives à 350 enfants et garçons dans les zones les plus marginales de ce pays fortement frappé du phénomène criminel des « maras ». En outre, nous gérons la clinique “Nuestra Señora de Lourdes” qui offre des services médicaux et pharmaceutiques de première nécessité aux plus pauvres de la zone. Nous avons aussi lancé le projet « La Colorada ». Il s’agit d’une petite communauté, en grande par-tie constituée de pêcheurs, dans l’embouchure du fleuve Lempa, sur l’estuaire de Jaltapeque (dépar-tement de La Paz au Salvador), où nous travaillons depuis 2015 à reconstruire des infrastructures telles que l’école et l’église.

En Costa Rica, il y a deux centres de notre réseau international situés dans la banlieue de la capitale San José : une maison famille avec 48 enfants et garçons/filles orphelins, appelée « Casa de Pan », et une autre qui s’appelle « Hogar Fe Viva » où séjournent 24 enfants victimes de mauvais traitements, violence, et abuses.

En Guatemala, nous collaborons avec une école « Mano Amiga » qui se trouve dans la capitale. Presque 150 enfants fréquentent cette jeune école à qui nous offrons consultation et aides humanitaires. Nous sommes en train de travailler afin que nouvelles structures puissent multiplier pour trois le nombre des étudiants dans les prochaines années.

Équateur: nous avons lancé une campagne urgente de soutien aux personnes frappées par le tremblement de terre qui s’est abattu en 2016 sur le pays de l’Équateur. Bien que nous ayons prévu d’abord d’aider à financer l’achat de cuisines de camp pour aider à assurer l’alimentation de personnes restées sans-abri lors de la tragédie, ceci ayant été fait par une autre organisation, nous avons profité des fonds que nous avions récoltés pour construire une maison à une famille qui avait tout perdu près de Guyaquil.

En Afrique

europe
En Tanzanie, nous soutenons le « Village of Joy », qui accueille plus de 120 orphelins et 700 garçons et filles dans les écoles de la maternelle au collège dans une zone très pauvre et atteinte du paludisme. En 2013 notre fondation va financer 5 pompes pour extraire des puits l’eau nécessaire pour soutenir les nécessités des enfants qui vivent dans cette structure.

En Ruanda, où le terrible génocide du 1994 a laissé désolation et plusieurs orphelins, la VIS promeut l’adoption à distance des enfants du centre Cité des Jeunes de Nazareth avec l’Onlus italienne « Nolite Timere » . Concrètement pendant 2013, notre organisation va adoptée au moins 10 parmi eux. Le centre accueille 400 enfants des milieux les plus besogneux du pays, parmi eux il y en a quelqu’un atteint de l’AIDS. En outre le centre offre l’opportunité de fréquenter l’école et garantir ainsi une certaine qualité d’instruction.

En Ouganda, pays victime, pendant l’histoire contemporaine, de nombreux conflits de guerre et cruelles dictatures, notre fondation donne appui au centre « Mulagi Vocational Training Institute » d’accueil et formation pour 200 filles, où elles étudient formation professionnelle, centre fondé et dirigé par les « Ancelles Eucharistiques » en collaboration avec l’Onlus « I Care ». En particulier, en 2013 on va financer 10 bourses d’études pour les élèves plus pauvres.

En Madagascar, nous soutenons les « Bambini di Manina » de l’Ile de Nosy Be et, en 2013, nous allons financer 5 classes d’une école maternelle pour 300 enfants provenant des milieux d’extrême pauvreté.

Enfin, en Kenya, nous payons les études à trois étudiantes d’infirmerie du Tabaka Mission Hospital, qui ne réussissent pas à se payer les frais. L’école universitaire se trouve près de Kisii et elle est gérée par les pères Camilliani. Dans cette zone presque le 70 % de la population est atteinte de l’AIDS.

Depuis 2016, VIS Foundation appuie dans leur travail social les Soeurs Rogationnistes au Cameroun, particulièrement dans la région de Elogbatindi (BP 431 – Edea). Le projet consiste à accueillir des enfants abandonnés, distribuer des aliments et des médicaments aux familles les plus pauvres de la région et financer des bourses d’études aux filles qui vont à l’université à l’institut “Marie Mère des Vocations”.

En Asie

europe
En Inde, la VIS Foundation offre une aide humanitaire et collabore au devéloppement à travers l’ONG VIDA Onlus (Volunteers for International Development Associated), qui est notre bras opérationnel dans ce pays. Grâce à l’adhésion formelle de l’association VIDA à la VIS Foundation, notre organisation aide 31 oeuvres et projets qui font partie de notre réseau international. Pour plus d’informations et détails, visitez le site web de VIDA: www.vida-ong.org.

Aux Philippines, offre de l’aide dans le Mano Amiga Academy, où nous travaillons pour la construction de la nouvelle structure de l’école.

VIS Foundation soutient l’œuvre sociale que les filles de la Très Sainte Vierge du Saint Rosaire mè-nent au Vietnam dans la région de Nam Dinh, dans le nord du pays. Nous envoyons depuis 2016 des fonds pour distribuer de la nourriture aux plus pauvres, soutenir les coûts d’un hôpital qui soigne enfants et jeunes et distribuer des médicaments. De plus les missionnaires dirigent une école pour enfants âgés jusqu’à six ans.